«Modes de subjectivation mineurs» – Chaire de G. Sibertin-Blanc aux FUSL

La dernière chaire de philosophie 2009-2010 de l' »Ecole des sciences philosophiques et religieuses » des Facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles a été attribuée au professeur Guillaume Sibertin-Blanc. Il interviendra juste après les vacances de Pâques pour deux journées de cours et de débat, les lundi 19 et mardi 20 avril 2010 autour des «Modes de subjectivation mineurs».

Les réflexions proposées auront pour cadre général une mise en question des incidences des conflits sociopolitiques, économiques, géopolitiques, dans les modes de constitution de la subjectivité contemporaine. A travers un examen des trois paradigmes historiques de la prolétarisation, de la colonisation et de la minoration, le conférencier tentera de conceptualiser la manière dont ces conflits imposent des formes de rapports à soi en porte-à-faux par rapport aux codes sociaux, et aux circuits institutionnalisés de la demande et de la reconnaissance sociales.

Docteur et agrégé en philosophie, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, Guillaume Sibertin-Blanc a tout d’abord enseigné à l’Université de Lille-III et est aujourd’hui professeur à l’Université de Toulouse-Le Mirail. Il est membre de l’équipe pédagogique du « Centre International d’Etude de la Philosophie Française Contemporaine » de l’Ecole Normale Supérieure à Paris, et fondateur du « Groupe de Recherches Matérialistes » (GRM). Auteur d’une thèse de doctorat sur la pensée de Gilles Deleuze, Guillaume Sibertin-Blanc a poursuivi ses recherches dans les domaines de la philosophie politique contemporaine, de la philosophie française du XXème siècle, de la pensée de Marx et des héritages européens du marxisme, et autour des transferts conceptuels entre philosophie et sciences humaines et sociales.
Parmi ses publications, on peut noter : « Deleuze. La production du désir », Paris, PUF, 2009; « Philosophie politique XIX et XXè siècles », Paris, PUF, 2008; et « Esquisse d’une contribution à la critique de l’économie des savoirs », Reims, Le Clou, 2009.

Les conférences ont lieu les deux jours de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30, au Local P61 (6ème étage), Boulevard du Jardin Botanique, n°43, 1000 Bruxelles.
L’entrée est libre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :