Raphaël Gely, chaire de philosophie FUSL, 6 et 7 juin 2011

L’Ecole des sciences philosophiques et religieuses des Facultés universitaires Saint- Louis a le plaisir de vous inviter à sa prochaine chaire de philosophie.

Les 6 et 7 juin prochains, de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h00, nous aurons l’honneur d’entendre

Monsieur Raphaël Gély,
pour un cycle de conférences intitulé :
Une phénoménologie radicale.
Affectivité, désir, langage

Les séances auront lieu au Local P61 (FUSL,  Boulevard du Jardin Botanique, n°43, 1000 Bruxelles, 6ème étage).

L’objectif de ces leçons est de développer à partir d’une libre reprise de certaines thèses de Michel Henry une réflexion phénoménologique portant sur le rapport du langage à la vulnérabilité intrinsèque du désir de vivre des individus. Il s’agira de montrer de quelle façon la mise en évidence d’un débat affectif interne au pouvoir de s’éprouver de la vie subjective, au pâtir en tant que tel, permet le développement d’une phénoménologie spécifique du langage. En dialogue avec la psychanalyse tout autant qu’avec d’autres phénoménologies, nous interrogerons les différentes dimensions constitutives de ce rapport du langage à la vulnérabilité intrinsèque du désir. C’est en définitive de la place du langage dans l’épreuve que la vie subjective fait de son affectabilité originaire dont il sera question. Nous terminerons en articulant cette phénoménologie radicale du langage à certains débats en philosophie de l’action et en philosophie sociale.

Raphaël Gély est chercheur qualifié au Fonds national de la Recherche scientifique et professeur de philosophie à l’Université catholique de Louvain. Ses recherches portent sur des questions d’anthropologie philosophique, de phénoménologie et de philosophie sociale. Il achève l’écriture d’un ouvrage portant sur l’imaginaire et la vie perceptive chez Henry, Sartre et Merleau-Ponty. Il est responsable de la collection « Anthropologie et philosophie sociale » chez PIE Peter Lang. Il a publié notamment : La genèse du sentir. Essai sur Merleau-Ponty, Bruxelles, Ousia, 2001 ; Les usages de la perception. Réflexions merleau-pontiennes, Leuven, Peeters, 2005 ; Identités et monde commun. Psychologie sociale, philosophie, société, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2006 ; Rôles, action sociale et vie subjective. Recherches à partir de la phénoménologie de Michel Henry, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2007 ; Affectivité, imaginaire, création sociale (éd. avec L. Van Eynde), Bruxelles, Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :