ACTUALITÉ DE LA PHILOSOPHIE D’ELIZABETH ANSCOMBE // ELIZABETH ANSCOMBE’S PHILOSOPHY TODAY

Depuis la première parution de L’Intention en 1957 et de « La philosophie morale moderne » en 1958, l’œuvre d’Elizabeth Anscombe n’a cessé de nourrir la réflexion de nombreux philosophes et historiens de la philosophie. Élève de Wittgenstein, elle est en outre connue, dans le paysage francophone, pour avoir renouvelé en profondeur les problèmes de la philosophie de l’esprit et de l’action et de la philosophie morale analytiques. Elle est en effet à l’origine de nouveaux questionnements sur la nature de l’action intentionnelle et son rapport à la connaissance pratique. Anscombe est connue pour avoir repensé de façon singulière le rapport de l’intention à l’action dans l’action intentionnelle en faisant de l’intention une « forme de description » de l’action. Elle a également influencé de nombreuses réflexions inédites en philosophie morale, sur le rôle et le statut des vertus aristotéliciennes. Elle est enfin l’une des inspirations majeures de la psychologie morale aujourd’hui.

Le numéro spécial de la revue Klésis (http://www.revue-klesis.org/) sur l’actualité de la philosophie d’Elizabeth Anscombe vise à réunir des articles originaux sur l’œuvre de cette auteure, ainsi que sur les débats récents qu’elle a suscités (comme en témoignent, par exemple, les travaux de Vincent Descombes, de Jennifer Hornsby, de Richard Moran, de Michael Thompson, de Candace Vogler, etc.). Nous sommes particulièrement intéressés par des articles qui mettraient en avant des aspects peu connus ou peu explorés de la philosophie d’Anscombe. Ainsi les articles proposés pourront-ils traiter et mettre en relation divers aspects de sa philosophie de l’esprit et de l’action et de sa philosophie morale, mais aussi d’autres thèmes ou sujets qui lui étaient chers, comme l’histoire de la philosophie (Wittgenstein, Russell, Brentano, Hume, Descartes, Thomas d’Aquin, Platon, Aristote, etc.), la philosophie du langage (la vérité, l’idéalisme linguistique, etc.), la première personne, la causalité, la mémoire, la sensation, les règles, la métaphysique, etc. La liste n’est bien sûre pas exhaustive.

Les contributions ne doivent pas excéder 45 000 signes (espaces compris) et seront à envoyer en fichier joint (format .doc ou .odt) au plus tard le 15 février 2015 à l’adresse suivante :

v[point]aucouturier[at]gmail[point]com

Les auteurs intéressés doivent soumettre le sujet de leur contribution, sous la forme d’un résumé de quelques lignes, à la même adresse au plus tard le 30 juin 2014.

Les articles en anglais seront acceptés à condition qu’ils soient rédigés par un auteur anglophone.

Les articles proposés feront l’objet d’une expertise en double aveugle.

N’hésitez pas à me contacter pour plus de précisions.

Valérie Aucouturier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :